C’est nouveau et a la mode, on en parle souvent mais à quoi ça sert ? Sur quoi ça agit ? Quand l’utiliser ? Les automassages sont véritablement utiles quotidiennement, voyons pourquoi.

Le fascia c’est quoi ?

Le fascia est un tissu conjonctif fluide, très hydraté, que l’on trouve partout dans le corps humain. Les fascias entourent les muscles, les organes, nos os et se trouvent juste sous notre peau, en fait ils sont partout ! Ils connectent toutes les structures, les unes aux autres, et sont considérés comme un 6e sens humain. Ce qu’il faut savoir c’est que les fascias sont en fait, une chaîne continue de la tête au pieds et d’une main à l’autre. Par conséquent, nous pouvons avoir des douleurs au cou par exemple alors que son origine vient du pied. De plus, les fascias sont à l’origine des lombalgies aiguë et/ou chronique dans environ 80% des cas ! Il est donc très important de prendre soin de nos fascias afin de réduire les douleurs, entre autres.

Par ailleurs, les fascias peuvent se retrouver « bloquées », c’est-à-dire que les tissus s’emmêlent et peuvent donc gêner le mouvement, crée des douleurs et donc octroyer une perte fonctionnelle notable qu’il faut absolument éviter.

« La mobilité est une priorité. La douleur n’est pas acceptable. Reprenez le contrôle ». Aurélien Broussal Derval

Effets des automassages

 

 

  • Flexibilité: adaptations et effets qui perdurent
  • Performance: ne diminue pas la vitesse et la force
  • Diminutions des douleurs
  • Récupération: drainage, évacuation des déchets, teneur H20
  • Mobilité : permet de mieux bouger
  • Améliorer le rendement du système neuromusculaire

Conseil pratiques

Il faut absolument bougez doucement, pour aller en profondeur des tissus mous. N’hésitez pas à allez dans des zones inhabituelles, qui sont parfois inconfortables et qui vont vous faire progresser. Il se peut que certaines zones soient douloureuses, dans tous les cas écoutez votre corps, lui sait ! Mais n’oubliez pas que les automassages peuvent réduire la douleur.

De plus les automassages ne doivent pas substituer à la pratique des étirements ou encore des exercices de contrôle moteurs, les automassages doivent venir en compléments de ceux-ci.

Il y a une zone qui est absolument fondamentale à travailler en utilisant les automassages ; la voute plantaire ! Le pied, plus que tout autre partie du corps doit être masser avec la petite balle de massage, cela relâche les tensions, améliorent la qualité des appuis, et surtout améliore la mobilité et la souplesse de la chaîne postérieure.

La région lombaire, les ischio-jambiers, les fessiers et le cou sont aussi des zones très intéressantes à exploiter.

Quand ?
N’importe quand
 ! Vous pouvez faire à n’importe quel moment de la journée des automassages. La seule chose à savoir, c’est si vos automassages sont couplés avec votre pratique sportive au sein de la séance. Dans ce cas deux possibilités :

  • A l’échauffement, vous pouvez utiliser les automassages à conditions qu’ils ne soient pas intenses, dans une durée plutôt courte. Ils ont comme objectifs de mieux préparer le sportif à l’effort physique.
  • En récupération, cette fois vous pouvez faire durer le plaisir, écoutez votre corps pour y mettre l’intensité ou non.

Enfin, plus vous utiliserez les automassages régulièrement et plus ses automassages auront des effets positifs.

Avec quel matériel ?

Il vous suffit de vous munir d’un kit contenant au minimum un rouleau de massage et une balle. Vous en avez sûrement déjà utilisé si vous venez au fitness chez prends soin de toi.

Conclusion

Les automassages ont un réel intérêt dans la vie de tous les jours, que ce soit à l’échauffement, en récupération, pour diminuer les douleurs ou encore pour améliorer la mobilité, ils sont un superbe exercice à faire régulièrement.

Rédaction : Alexis BAREC